Navigation Menu+

Lire et Ecrire dans les fichiers C++

Le C++ est surement l’un des langages de programmation les plus connus et les plus utilisés par les professionnels et amateurs de programmation. Ce langage est aussi connu pour donner du fil à retordre pour les personnes curieuses et désireuses d’apprendre la programmation. Une des difficultés les plus souvent rencontrés dans ce langage est l’ouverture et la fermeture d’un fichier C++. Mais comment faire pour ouvrir et fermer un fichier C++ ? Les écoles d’informatique apprennent à leurs étudiants l’utilisation de ce langage de programmation. Découvrez ce que propose ces écoles d’informatique sur www.infosup.com.

Ouverture et fermeture d’un fichier C++

fichier-c.jpg

Pour exécuter ces tâches sur un fichier C++, il faudra absolument passer par la classe ifstream (Input File stream) qui est une dérivée de la classe base pour flux « std::ios_base ».
Il existe deux possibilités d’ouverture : l’ouverture pour lecture et l’ouverture pour écriture. Selon l’objectif de l’ouverture du fichier C++, la classe utilisée diffèrera. Mais dans les deux cas, l’ouverture d’un fichier C++ débutera toujours par inclure l’entête « fstream ». Ensuite, il faudra créer un flux pour chaque fichier C++, et qui se fera grâce à un constructeur  d’initialisation (qui comme la classe, dépendra de l’objectif de l’ouverture).  Une fois cette étape réalisée, le fichier C++ pourra enfin être ouvert, soit en utilisant la fonction membre open soit en indiquant directement le fichier et le mode d’ouverture.
Fermer un fichier C++ est bien plus simple que l’opération d’ouverture. En effet, il s’agira seulement d’utiliser la fonction membre close () sur le flux, ce qui donnera « flux.close() ».

Ouverture et lecture du fichier

lecture-du-fichier.jpg

Dans le cas d’une ouverture en lecture d’un fichier C++, il faudra inclure la classe « ifstream ». Et la démarche reprend exactement la démarche classique d’ouverture. Ainsi, après avoir inclus la classe « ifstream », on passera par la création de flux grâce à un constructeur d’initialisation qui sera dans ce cas sous la forme « ifstream flux » et finalement, l’ouverture par fonction membre open ou l’ouverture directe. Pour la lecture, il existe trois méthodes selon la taille et la nature du fichier à lire: la gentline, le flux.get et le flux.